Marseille, quelques éléments :

– 2ème Ville de France

– 856 000 habitants

– 15 000 hectares urbanisés / 9000 hectares d’espaces naturels

– 4 sites Natura 2000 à terre et en mer

– 1 Réserve Naturelle nationale (Aujourd’hui cœur de Parc National)

– La plus grande opération en Europe d’immersion de récifs artificiels

– 30 ans d’expérience en matière de gestion des îles

– Le premier Parc National périurbain et marin d’Europe (80 % du cœur terrestre du Parc sont sur la commune!)

 

Marseille et les aires protégées

 

Marseille est une Ville tournée vers la mer et ses espaces naturels. De longue date, elle a concentré ses efforts vers la création d’aires protégées et est devenue exemplaire en matière de gestion de ces espaces naturels.
Bien avant de devenir un Parc National, le massif des Calanques a été désigné entant que site classé, l’Archipel de Riou a été désigné entant que Réserve naturelle Nationale et la gestion des îles par la municipalité et ses partenaires est dite exemplaire en Méditerranée; 4 sites, sur terre et en mer ont été intégrés au réseau Natura 2000; la plus grande opération d’immersion de récifs artificiels a également vu le jour dans la rade de Marseille : les récifs du Prado, qu’on appelle volontiers le 111ème quartier de Marseille, abritent aujourd’hui de nombreuses espèces patrimoniales.
Le Parc national des Calanques, premier Parc National périurbain et marin d’Europe reflète la volonté de la Ville de conserver son patrimoine naturel et culturel.
IMPAC 3, le 3ème congrès International des Aires Marines Protégées, s’est déroulé à Marseille en Octobre 2013. La Ville a souhaité associer la société civile dans cet événement et a prolongé cet effort de sensibilisation aux enjeux de la conservation du milieu marin : L’exposition Des Océans et des Hommes, au Muséum d’Histoire Naturelle, célèbre la relation d’interdépendance entre les Hommes et la mer.

L’effort continue : La Ville oeuvre à conforter son identité maritime et à faire reconnaître son patrimoine naturel et paysager exceptionnel. Elle participe à l’étude d’assignations de catégories de gestion sur la façade méditerranéenne, s’implique dans la mise en place d’une stratégie de conservation de la Biodiversité, appuie les réseaux de gestionnaires d’aires marines protégées (MedPAN) et le Conservatoire du Littoral à travers l’initiative PIM. Promouvoir et encourager l’excellence en matière de gestion des aires protégées est une volonté de la politique de la Ville de Marseille et c’est en ce sens que la municipalité soutient l’initiative Liste Verte.