La liste verte

Accueil     A propos     Objectifs     Chronologie     Composantes     International

Objectifs

Quels sont les objectifs de cette initiative?

L’objectif principal de la liste verte est de contribuer à faire progresser la qualité de gestion et de gouvernance de l’ensemble des aires protégées à l’échelle mondiale, en valorisant les sites et les pratiques exemplaires.

La liste verte a également pour but d’aider les Etats Parties de la Convention sur la diversité biologique à mettre en œuvre le plan stratégique 2011-2020, en particulier l’objectif n°11 d’Aichi qui engage à protéger :

« D’ici à 2020, au moins 17% des zones terrestres et d’eaux intérieures et 10% des zones marines et côtières, y compris les zones qui sont particulièrement importantes pour la diversité biologique et les services fournis par les écosystèmes, sont conservées au moyen de réseaux écologiquement représentatifs et bien reliés d’aires protégées gérées efficacement et équitablement et d’autres mesures de conservation efficaces par zone, et intégrées dans l’ensemble du paysage terrestre et marin. »

En s’appuyant sur des standards internationaux de qualité, la liste verte peut également constituer un outil de diagnostic pour mesurer la réalisation d’objectifs et contribuer à faire converger les dispositifs de suivi-évaluation de la gestion.

Quels sont les principaux bénéfices de la Liste verte?

La Liste verte encourage une approche positive de la gestion des aires protégées, qui récompense les efforts de conservation et les démarches innovantes, tout en mesurant les progrès accomplis. Elle présente de nombreux avantages directs et indirects pour les gestionnaires, leurs réseaux représentatifs et les Etats Parties de la Convention sur la diversité biologique :

Pour les Etats :

– la liste verte constitue un outil de suivi de la mise en œuvre de l’objectif n°11 d’Aichi
– elle contribue au développement d’un cadre d’évaluation cohérent de la gestion et de la gouvernance des aires protégées à l’échelle nationale et internationale
– elle permet aux aires protégées de converger vers des objectifs de qualité de haut niveau

Pour les gestionnaires et leurs réseaux représentatifs :

– l’inscription sur la liste verte offre une reconnaissance internationale de la qualité de gestion du site
– la démarche de candidature constitue une source de motivation pour atteindre et maintenir des standards élevés de qualité
– la liste verte facilite la mutualisation des expériences réussies entre les aires protégées aux échelles nationale et internationale
– l’évaluation permet d’établir un état des lieux précis des problèmes rencontrés et de proposer des pistes d’amélioration concrètes
– ce faisant, elle constitue un outil de mesure des progrès accomplis et de comparaison entre sites
– et peut contribuer à optimiser les dispositifs de suivi-évaluation à long terme pour mesurer l’efficacité de la gestion du site